Quand les poules auront des dents!
Résumé

4 f. - 2 h. ou 3 f. - 3 h. Décor : un intérieur simple Durée : 40 mn

Ne dit-on pas qu'une nouvelle, bonne ou mauvaise, n'arrive jamais seule ? Pourtant, cette journée commençait comme à l'accoutumée, sous les meilleurs hospices, pour ce bon vieux Jeannot, paysan pantouflard et attaché à son petit déjeuner aux aurores tardives. Mais l'arrivée d'une lettre suffira à perturber cette tranquillité si chère à toute la famille. Notamment la fille unique, répondant au doux nom de Bernadette, bizarrement enceinte, qui, prise de fringales à répétition, en arrive à dévorer le pain rassis du chien ; et la Germaine, sa femme, perdant la boule à tout bout de champ, qui se promène curieusement avec une corde sans rien au bout ! Voilà bien de quoi déjà agacer notre cher Jeannot sauf que la lettre en question renferme également son lot de surprises, une bien curieuse, voire fâcheuse nouvelle même : en effet, une ligne TGV doit traverser la propriété familiale tout juste à 'lemplacement de la grange! Alors là, c'est la fin des haricots et le début d'innombrables fous rires dans la salle.

"Quand les poules auront des dents!" est disponible à la librairie théâtrale Art et comédie en cliquant sur ce lien:

https://www.librairie-theatrale.com/comedie/10657-dubois-jerome-quand-les-poules-auront-des-dents-.html?search_query=jerome+dubois&results=23


Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

19.10 | 09:22

Bonjour Maxime,

Je vous ai envoyé un mail
A tout de suite
Jérôme

...
18.10 | 15:11

Jérôme,
On a commencé à répéter le Club des poulettes, c'est génial, je joue le rôle du pépé, j'aurais besoin d'un petit conseil, pouvez-vous me contacter
Max

...
13.08 | 12:01

Bonjour Eugénie,
Merci pour votre fidélité à mes pièces. Je vous l'envoie immédiatement.
Tenez-moi au courant
Jérôme

...
13.08 | 11:30

Bonjour,
Pouvez-vous m'envoyer "Faut prendre la vie du bon côté". Nous avons déjà joué " Au secours, les morpions ont débarqué!"
Merci
Eugénie

...
Vous aimez cette page